Skip to main content

Matériel, the georgian avant-gardist brand to follow



Matériel, ou la preuve que la Géorgie prend la main

Fashion House Materia est une maison de couture qui a été créé en 1949 et jusqu’à ce jour reste comme l’un des plus anciens fabricants de vêtements et détaillants de mode en Géorgie. À l’époque soviétique, la maison participait déjà activement aux défilés de mode nationaux et internationaux.
On se souvient que déclarée état indépendant en 1918 suite à la Révolution russe, la Géorgie s’est trouvée membre de l’Union Soviétique en 1922. Puis, alors qu’elle vient de retrouver son indépendance en 1991, la guerre civile éclate entre les forces gouvernementales et les troupes séparatistes. 
C’est dans ce conflit qu’une nouvelle génération de créateurs a grandi. En effet, la Géorgie est encore un pays conservateur, mais un centre créatif est en train d’en émerger à toute vitesse. Grâce à une scène très avant-gardiste concernant les industries créatives, de la musique et de l’art, en passant bien sûr par la mode, ainsi que grâce à une communauté LGBTQ qui prospère, la capitale Tbilisi est devenue le terrain de jeu d’une nouvelle génération de jeunes géorgiens cool et talentueux.
C’est aussi grâce à des designers à succès tels que Demna Gvasalia (Vetements, Balenciaga) et David Koma (Thierry Mugler), ainsi qu’aux nouvelles marques comme Situationist ou George Keburia, que des influenceurs et des acheteurs du monde entier accourent dans la capitale géorgienne afin de découvrir le prochain talent. Les Fashion week de « niche » comme celles de Séoul, Lagos, Sydney, Budapest, Kiev et Tbilisi (Mercedes-Benz Fashion week) deviennent rapidement les nouveaux lieux hype, abritant un style de rue expérimental, aux marques émergentes et aux créateurs en devenir. Ce pays post-soviétique est devenu la destination de la mode la plus excitante du monde.

Et c’est donc de là que nous viennent la marque Materia et sa ligne « Matériel ». Ce label haut de gamme géorgien a acquis son expérience aux côtés de maisons de couture européennes et soviétiques, ce qui lui a donné une base solide pour se reconstruire lorsqu’elle devenue privatisée après l’effondrement de l’Union soviétique. La marque contrôle la production de ses produits et n’externalise rien. Chaque article est entièrement fabriqué à Tbilisi, dans sa propre usine. 
Le label sert d’incubateur aux créateurs locaux pour créer et fabriquer des collections. Ainsi, pour le Printemps 2019, Lado Bokuchava et Aleksandre Akhalkatsishvili ont développé des silhouettes structurées et minimalistes: découpes circulaires mêlant faux cuir et soie, pastels et vifs, vocabulaire du costume et féminité ludique. 
Matériel est l'un des spectacles les plus attendus de la Fashion week et n’a pas fini de nous surprendre!














































Comments

  1. Merci de partager une si belle information. Dernièrement, je surfais sur le Web pour le même genre de nouvelles et je l'ai trouvé ici https://nexter.org/fr/

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular posts from this blog

Les sculptures à vivre de Valentine Schlegel

Les sculptures à vivre de Valentine Schlegel Née à Sète (sud de la France) en 1925, la talentueuse céramiste et sculptrice vient de nous quitter à l'âge de 96 ans. Valentine Schlegel est formée au Beaux-Art de Montpellier avant de se consacrer pleinement à la céramique. Avant cela, elle avait découvert les secrets de l’artisanat et le plaisir de manipuler les matériaux et les outils avec son père, lui-même menuisier-tapissier, qui lui laissait parcourir librement son atelier. C’est pourquoi les caractères ouvriers et artisans de l'art de V. Schlegel sont essentiels dans son oeuvre.   À l'image d'un couteau suisse, elle maîtrise plusieurs techniques pour réaliser des objets usuels aux corps sculpturaux: couverts en bois, vases, plats en céramique, sacs en cuir, cheminées en plâtre.  Conçu sans hiérarchie, souvent en collaboration avec ses amis, ce corpus est fait d'objets de différentes dimensions et aux usages tantôt fantaisistes, tantôt quotidiens

THE MOSAIC COMEBACK:FOCUS ON THE COLLECTIF "L'OEUF CENTRE D'ETUDES"

Le grand come-back de la mosaïque, ou céramique architecturale Née il y a des millénaires, la mosaïque est d’abord utilitaire, en tant que pavement protégeant de l’humidité, avant d’être un art décoratif figuratif. Entre la deuxième et la troisième dimension, elle animera ainsi la surface à décorer avec des jeux de matières et de lumières et, plus charnelle que la peinture, jouera avec le relief de multiples matériaux: pierre, émail, verre, marbre, terre cuite, puis bois, métal, etc.   Oubliée après la Renaissance, l’Art Nouveau en relance la mode avant de disparaître une fois de plus. Au début des années 60, le collectif pluridisciplinaire l’OEUF-Centre d’Etudes la remet au goût du jour. Architectes (Jean Piantanida, Pierre Puccinelli, Roger Brusetti), mosaïstes et sculpteurs (Charles Gianferrari, Lazaretto, Pighin, Ferdinando Staffetta et Sergio Moruzzi) réalisent alors des oeuvres commémoratives ou ornementales à grande échelle (Palais des festivals à Cannes, pavill

The bright part of the dark photographer Dom Garcia

La part d'ombre de Dom Garcia est en couleur bague par Canibal  Dominique Garcia, plus connu sous le nom de Dom Garcia , le petit homme au chapeau, est LE photographe des nuits freaky et underground de Paris. Mais pas que… Né au début des années soixante, il grandit à Massy, dans le sud parisien. Après des études aux Arts Appliqués, il s’intéresse au graphisme par informatique, alors balbutiant. Libération et Paris-Paris lui donnent l’opportunité de s’exprimer en tant qu’infographiste puis directeur artistique. En parallèle, il s’initie seul à la photographie, dont il se passionne.   Au début influencé par le courant humaniste, et par William klein ou Giacomelli, il découvre plus tard le travail des photographes japonais de la revue Provoke : ainsi naît ce goût particulier des noirs et blancs intenses. À cette époque, il est également un des acteurs de la scène underground graphique, sous le pseudonyme de Dom Tom. Avec son amie Veuve Clito, il cr